À bras le corps

Aujourd’hui dans les Tartines sonores, Frédérique vous parle de la diffusion documentaire sonore qui aura lieu le vendredi 14 juin prochain au centre social des Perrières. Il s’agit de : « A bras le corps » de Caroline Boitel et Pauline Chevalier :

« En Belgique, une femme sur trois a vécu de la violence physique ou sexuelle durant sa vie d’adulte. » Nous encaissons cette réalité. Cette réalité collective.

Le documentaire sonore “à bras le corps” propose de faire un pas de côté pour regarder cette situation par un autre prisme que celui du « c’est comme ça, c’est normal ». Il part d’une nécessité qui est celle des femmes de se réapproprier leur puissance d’agir, et de s’emparer de leur histoire.

Le médium sonore est le plus approprié pour documenter les espaces non-mixtes et confidentiels de la pratique de l’autodéfense. Il permet de travailler tout en respectant la déontologie de Garance, les techniques d’autodéfense ne devant pas être divulguées à tout-va, pour conserver leur effet de surprise. Le projet travaille le son des corps en entraînement comme langage principal du documentaire.

Ce documentaire cherche à rendre compte d’une émancipation. Faire entendre cette émancipation en train de se dérouler demande, au départ, de faire entendre toute la fragilité et la tension avec lesquelles les femmes arrivent. C’est cette fragilité qui sera le point de départ du récit.

Écoute en mixité choisie

rendez vous au centre des Perrières le 14 juin a 20h, au 3 rue Joseph Besset. Prix libre. Plus d’infos : asso.impact@poivron.org

Les commentaires sont fermés.