CCDH – Hélène, atteinte de la maladie de Lyme, témoigne.

Surprise sortie du chapeau – CCDH (Commission des Citoyens pour les Droits de l’Homme)

Peut-on se retrouver en hôpital psychiatrique à cause d’une maladie physiologique non détectée ?

Hélène, atteinte de la maladie de Lyme, témoigne.

En France, chaque année, 26 000 personnes contractent la maladie de Lyme.

Certains, atteints de la maladie de Lyme, se sont retrouvés en psychiatrie comme Yannick qui a passé un an en hôpital psychiatrique pour rien, la maladie de Lyme n’ayant pas été diagnostiquée. Il aurait simplement dû être soigné aux antibiotiques. Les traitements psychiatriques ont eu des conséquences terribles pour lui.

Hélène témoigne. Elle se présente aux urgences pour des symptômes très particuliers : tremblements, paralysie partielle, jambes flageolantes, érythèmes sur le corps. Les médecins ne diagnostiquent pas la maladie de Lyme et tentent d’envoyer Hélène de force en psychiatrie. Elle doit se battre pour ne pas y aller, signer une décharge, passer devant un psychologue et un psychiatre…

Site web de l’association : http://www.ccdh.fr

Diffusé la semaine du 21 octobre 2019.

      CCDH - Maladie de Lyme