Hétéronorme : où on en est ?

Hétéronorme, comme l’obligation à se conformer à une norme hétérosexuelle, qui se joue dans tous les domaines de la sociabilité, et pas uniquement dans la sphère intime des relations… FFF démarre la diffusion des trois épisodes d’une série documentaire intitulée Hétéronormativité et crottes de nez, ou Comment transgresser l’hétéronormativité en situation d’enseignement ?
Par 6 meufs, gouines, lesbiennes, principalement blanches, mères et non mères, intervenant au lycée, à l’école à la fac, dans des associations d’éducation populaire ou avec des adultes…
Nous nous sommes rencontrées en août 2019 aux 7èmes Rencontres de Pédagogies Féministes qui avaient lieu, cette année-là, à Saint-Julien-Molin-Molette, dans la Loire. Nous avons le point commun d’être féministes et en situation de transmission ou d’animation avec des personnes de tous âges. Ce triptyque radiophonique, enregistré en janvier 2020, prolonge les échanges entamés durant l’été dans le cadre d’un atelier consacré à l’hétéronormativité. Dans ce premier épisode, nous abordons l’hétéronorme en action : comment et où s’exerce-t-elle dans nos existences ? Comment nos vies intimes et professionnelles sont traversées par l’hétéronormativité ? Comment cette norme invisible et néanmoins omniprésente s’immisce un peu partout dans nos existences, nous aliène et nous conditionne à la suivre ?
Pour fff, il est introduit par un témoignage de vécu de l’hétéronorme, et l’émission est clôturée par la diffusion d’une chronique de Marina Rolman, Straight pride.

Bonne écoute et au mois prochain pour le deuxième épisode qui révélera peut être le pourquoi du titre de cette série doc… soyez là !

Musiques :
– Vices et râlements déviants, Hétérophobes
– Mansfield.TYA, My Lover Is Gone
– Chocolate Remix, Bien bow

      Hétéronorme : où on en est ?

Contact : fffrageuses@riseup.net

Diffusée tout le mois d’avril 2020