Bienvenue dans le monde déjanté de Boris Vian. Faut qu’ça saigne ! Les mots, les gens, la morale, c’est un jeu de massacre désopilant qui fait du bien, justement parce qu’il ne respecte rien. L’Arrache-coeur, dernier roman de Boris Vian -1953-, raconte les aventures du psychanalyste de bazar, Jacquemort, au pays de l’amour maternel abusif.