Son grand-père prend la vie avec la philosophie d’un vieux sage, son père a placé la fabrication du camembert au rang de l’art, sa sœur grandit trop vite et il croit que sa mère a une aventure avec Tino Rossi. Le petit François Morel, célèbre « Deschien », grandit au sein de cette famille rêvée. Un quotidien jalonné d’événements cocasses, tendres et tragiques. Une vie de famille ordinaire et extraordinaire vue avec la naïveté de l’enfant, le désenchantement de l’adolescent et la nostalgie de l’adulte. Une chronique pleine de poésie sur la vie d’un petit cocon familial, qui vous laisse une saveur douce-amère de paradis perdu.