play_arrow

Correspondance

Humour

today5 juillet 2021

Arrière-plan
  • cover play_arrow

    Humour Eleonore


En juillet parlez-moi d’humour !

Il y a de l’humour pour tous les goûts et chacun rit de bon cœur de ce qu’il veut. Ce qui compte c’est de trouver ce qui nous fait rire… et ET….. c’est de savoir à quoi et de quoi (ou de qui) on rit… Le rire ne doit pas nous endormir mais au contraire laisser notre conscience bien éveillée afin de raison garder…

Car il y a une intention derrière le rire. Toujours ! Car l’humour a moins pour objet de provoquer le rire que de suggérer une réflexion, donc il y a une intention… Même de dire une grosse connerie… c’est une intention. On le fait en conscience.

L’humour par fait sourire plus souvent qu’il ne fait rire .

L’humour c’est le doute, on ne sait plus… c’est une fragilité, un pas de côté… une rupture. (Bergson)

L’humour, est-ce un trait de caractère ? Est-ce notre 6 ème ou 7 ème sens et est-ce que comme tous les sens il est développé différemment chez chacun ? Si oui on pourrait alors l’éduquer comme le goût, l’oreille ou le regard ?

 

Swift proposait modestement pour faire face à la surpopulation et à la grande pauvreté qui sévissaient en Irlande au XVII ème siècle de manger les bébés pour résoudre le double problème. Personne ne peut évidemment croire que la proposition de Swift est un appel à l’anthropophagie. C’est de l’ironie. Encore faut-il la comprendre. Et ne pas s’offusquer avec une indignation morale… en interprétant cette phrase au pied de la lettre : manger les bébés mais non, c’est pas bien… Swift est bien d’accord… ce n’est pas bien. Il ne faut pas. Je le redis il ne faut pas manger les bébés, même s’il pleure jour et nuit !

 

Le 19 janvier 2021 à 16h28 Caroline Monnot (directrice de la rédaction du Monde) écrivait aux lecteurs du journal, une lettre d’excuse pour un dessin de Xavier Gorce publié le jour même dans le journal. Des excuses publiques pour la publication d’un dessin c’est la première fois pour le dessinateur en 19 ans de collaboration avec le journal. Le lendemain de cette lettre d’excuse Xavier Gorce écrit au journal pour leur dire qu’il mettait fin à ce long parcours avec eux. Il y a 200 000 abonnés au Monde, la rédaction a reçu pour ce dessin, une quinzaine de courriers de protestations indignées. Disons une cinquantaine pour prendre une marge d’erreur.

« L’humour accentue le déraisonnable pour le rendre plus visible… et risible ! Permettant ainsi au lecteur de quitter le registre de l’émotion pour se placer dans celui de la raison. Par la distanciation. » Xavier Gorce dans Raison et dérision.

 

Les lettres les plus insolites envoyées au président :

Monsieur le Président,

Le jeune couple qui a emménagé la semaine dernière au-dessus de chez nous a pris l’habitude de “copuler” entre minuit et deux heures du matin. Si au moins ça pouvait donner des idées à ma femme, mais pensez donc, ça excite juste mon chien qui se met à aboyer. Et après, c’est le voisin d’à côté qui tape à la porte pour nous engueuler ! Bref, avant que je monte moi-même leur expliquer le pourquoi du comment, et que vous soyez l’unique responsable du carnage, auriez-vous l’extrême amabilité de faire intervenir la police à leur domicile dès demain soir ? Merci d’avance.

 

Monsieur le Président,

Mon fiancé est incarcéré aux Baumettes depuis un an. C’est trop dur, il me manque trop ! Je vous demande de lui accorder une remise de peine car c’est vrai qu’il a fait des bêtises, mais avec moi il se comportait très bien. Il était gentil, généreux, il m’offrait des tas de cadeaux comme des sacs, des foulards, des montres, des boucles d’oreilles… Au parloir dimanche, il m’a fait part de ses ambitions et de ses projets. Il m’a dit que dès qu’il sortirait, il me gâterait encore plus. Voyez, Monsieur le Président, comme il est plein de bonne volonté ! Faites en sorte de le libérer rapidement, s’il vous plaît.

 

Xavier Gorce dans Raison et dérision, le petit livre qu’il a écrit pour justifier son départ du Monde, dit :

« L’humour est la tonalité qui permet de s’écarter délibérément de l’indignation première. Il ne s’agit pas de tuer l’émotion ni de se moquer des souffrances d’autrui pour les dévaluer mais de la tenir à distance pour qu’elle ne vienne pas fausser la réflexion…. Chacun peut être choqué par un dessin c’est légitime. Mais apprendre à accepter d’être choqué c’est apprendre à accepter la critique de ses idées. C’est le fondement de toute société de liberté d’expression et de débats. »

 

Jankélévitch : « L’humour a une fonction émancipatrice, qu’il fait sortir des sentiers battus qu’il nous offre la possibilité de marcher en liberté sur des chemins de traverse l’humour nous aide à penser différemment. »

 

Kundera dit de l’humour que c’est l’éclair divin qui découvre le monde dans son ambiguïté morale et l’homme dans sa propre incompétence à juger les autres, l’ivresse de la relativité des choses humaines, plaisir étrange de la certitude qu’il n’y a pas de certitude.

 

Victor Hugo : « Toutes les exécutions ne se font pas sur les échafauds et les hommes dès qu’ils sont réunis qu’ils soient multitude ou assemblés ont toujours au milieu deux un bourreau tout près : le sarcasme. »

 

L’humour peut être corrosif il peut mordre, mais il ne peut enlever à personne son humanité même si c’est le pire des salauds. C’est une manifestation de dangereux glissements de l’humour en combat idéologique…Le comico populisme…

 

Je vais vous raconter une histoire, peut-être une des histoires qui exprime le mieux cet humour nourrit par la tragédie, l’absurdité, la finitude, et le rire comme défense.

Deux juifs morts à Auschwitz évoquent leur souvenir en rigolant dans un coin perdu du paradis « tu te souviens quand Léon a voulu s’échapper et s’est électrocuté dans la clôture, et quand on a découvert les 12 pendus qui se balançaient dans la cour ! », hoquet de rire, rire de bon cœur, Dieu scandalisé par ce rire, mais ça va pas non, ce que vous racontez n’est pas drôle du tout qu’est-ce que vous fait rire la-dedans, ils regardent Dieu, tu ne peux pas comprendre, tu n’étais pas là.

 

BIOGRAPHIE

Xavier Gorce dans Raison et dérision.Tracts n°28 Gallimard
Les plus belles lettres du professeur Rollin ou comment écrire au roi d’Espagne pour lui demander sa recette de gaspacho, Edition Le Point Collection le goût des mots.

 

SON

Lettre de motivation de Walter

Raymond Devos : Je me suis fais tout seul

Goguette d’après Boris Vian

Ça Jacqueline Mailland Bourvil

Lettres au président de la République

 

Diffusé le mois de juillet 2021


Correspondance

cropped-FaviconeRadiodici.png

CONTACT

0%